Interview des organisateurs du Triathlon International de Deauville 2013

Interview des organisateurs du Triathlon International de Deauville 2013

Triathlon International Deauville 2013

Gregory Brussot, quels sont vos ressentis sur l’édition du Triathlon International Deauville 2012?

"Cette première édition fût un véritable succès. Avec l’équipe de Tristar, nous avons organisé un beau triathlon qui a été très apprécié par les triathlètes.

Je remercie les 200 bénévoles qui ont donné de leur temps durant le week-end et les jours qui ont précédé l’évènement.

Nous avons travaillé sur ce triathlon pendant plus d’un an afin de maitriser tous les axes de cette manifestation.

Cependant, deux facteurs  ne pouvaient être maitrisés : le temps et les conditions de mer. Pour le plus grand bonheur de tous, le soleil a été de la partie et les conditions de mer sont restées tout à fait acceptables."

Quel type de public a participé au triathlon ?

"80% des participants étaient des triathlètes non normands. La  majorité d’entre eux sont des triathlètes français mais nous avons également accueilli une part importante de triathlètes étrangers (environ 10%) venant de Belgique, des Pays-Bas, d’Allemagne mais aussi quelques australiens, américains, russes et brésiliens."

Quels sont vos objectifs pour l’édition 2013 ?

"En passant à des formats plus classiques de course "Longue Distance" et "Courte Distance", nous proposons un triathlon qui permettra de réunir un plus grand nombre de triathlètes.

Pour satisfaire un public de débutant, nous organisons un triathlon Découverte abordable pour le plus grand nombre.

Pour répondre aux clubs formateurs et écoles de triathlon, nous avons transformé nos duathlons en triathlons. Notre objectif est de réunir entre 1000 à 1200 triathlètes le week-end du 8 et 9 juin.

A moyen terme, nous voulons que le triathlon de Deauville devienne l’un des 10 plus populaires triathlons de France."

Martial Fesselier, quels ont été les athlètes professionnels présents à la fête ?

"Chez les hommes, nous avons eu le plaisir de présenter aux spectateurs un plateau relevé de triathlètes professionnels présent à la première édition.

-Sylvain Sudrie ( 1er à Deauville, vice champion d’Europe LD 2012)

-Romain Guillaume (1er IronMan Mont-Tremblay 2012 , 2nd IronMan UK 2011)

-Anthony Le duey (2ème à Deauville, Champion d’Europe Powerman Horst 2011)

-Olivier Marceau (1er Extrem Man 113 en 2012, champion du monde 2000)

-Joerie Vansteelant (champion du monde duathlon LD 2008) 

-James Elvery (professionnel néo-zelandais du ITU World circuit).

Chez les femmes, les professionnelles étaient moins nombreuses mais tout aussi impressionnantes. La victoire revient à Tamsin Lewis (Team TBB, 4ème au XL Gerardmer  2012) et la 2nd place à la suisse Adeline Rausis (1ère au triathlon DO  Bourg-en-Bresse et  Wantzenau)."
    
Quels sont les principales modifications des parcours ?

"Cette année, nous avons effectué deux modifications majeures. Afin de rendre ce triathlon plus sélectif pour les participants, nous avons intégré la Côte de Saint Laurent (la difficulté majeure en vélo, dénivelé de 15% à 18% sur 2 km) à l’intérieur de la boucle du parcours vélo. Ainsi, les cyclistes du LD devront gravir cette difficulté  3 fois.

La seconde modification a pour objectif de rapprocher les spectateurs des triathlètes. Ainsi la boucle cycliste revient systématiquement sur le front de mer de Deauville, lieu où se rassemblent les spectateurs.